Histoire d’une page Facebook volée! (pending)


Posted on novembre 20th, by Audrée Longtin in Éditorial, Marketing, Médias Sociaux. omments

Histoire d’une page Facebook volée! (pending)

 

Voici la réalité que notre petite boîte connaît depuis 2 jours… Je vous préviens, ce billet contient des scènes surnaturelles et des détails à faire frémir tout CM, personne de com ou RP !!!

Le 22 avril 2010, Hugues Brunelle et son équipe ouvrent une page Facebook pour un athlète américain Jeff Long. Cette page, nous l’administrons un bon moment pour ensuite passer les rênes à Jeff qui désire l’administrer personnellement. En bons termes et désireux de recevoir de l’aide sporadique de notre boîte, celui-ci conserve les profils administrateurs de moi-même et de Hugues. L’harmonie règne entre le New Jersey et le Québec!

Voilà que dans la soirée du 18 novembre, Jeff n’a plus accès à sa page et devinez… nous non plus! Irritée, mais confiante, je me dis qu’il suffit de le signaler à Facebook et que nous retrouverons notre « propriété » dans quelques heures voir quelques jours!

Nous commençons donc les démarches… Je signale, mais les choix ne répondent pas du tout à la situation. HA, il s’agit de ma propriété intellectuelle et mon compte a été piraté… je suis ce chemin et tente de sécurisé mon compte, mais voilà que je sécurise mon compte personnel en changeant de mode passe (je reçois un courriel à cet effet) et je suis maintenant en sécurité et on me ramène à l’interface de Facebook! NOOONNN ce n’est pas ce que je veux faire, c’est ma page qui est en danger… sécurisez là! Cette option n’est pas possible, elle n’existe pas! Je pourrais signaler pour faire fermer la page, mais… est-ce que je vous ai dis que cette page compte 165 000 adeptes? (CM, vous pouvez maintenant capoter!)

Me voilà donc dans les profondeurs de Google et des forums Facebook pour trouver une solution ou au pire un semblant de piste. Pas moyen de rejoindre une personne humaine chez Facebook qui en passant en maintenant en bourse et qui je crois monétise prioritairement sa plateforme avec des revenus publicitaires des pages comme la mienne! Saviez-vous que cette situation est commune… HEIN… Et Facebook ne fait rien… Re Hein… que c’est des chicanes d’admins… RE RE HEIN! Pourtant, lorsque le compte de Mark Zuckerberg a été piraté, Facebook a pris les choses au sérieux.

Une autre recherche Google me permet de voir qu’il existe moult tutoriels montrant comment pirater et prendre contrôle de comptes Facebook… et devinez, qu’il existe un marché noir de vente page Facebook !!! (CM maintenant tremblez!)

Pour continuer ma petite histoire, Hugues communique par le système de message de Facebook à l’admin de l’enfer et voilà la conversation :

IMG_6375

Nous demandons à Jeff d’entrer en contact de la même façon, mais voilà que celui-ci ainsi que sa femme ont été complètement bloqués de la page… nous demandons à un membre de la famille d’établir la communication et voilà qu’un dialogue de sourds commence. Parallèlement Jeff publie un message officiel sur son profil personnel et répète le message plusieurs fois par jour.

 

Au bout de plusieurs conversations et d’une vidéo de Jeff Long demandant la restitution de sa page, le pirate admin nous dit qu’il la redonnera dans 24h ?!?! Mais pourquoi pas tout de suite direz-vous???

Messages Image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et maintenant lettre morte!

Dans notre cas, il n’y a pas encore de propos diffamatoires, la personne semble même vouloir administrer la page de façon correcte! D’où notre incompréhension.

Personnellement, ce qui me choque le plus, c’est la réalisation qu’un page peut se faire pirater, allouer de nouveaux admins, prendre l’identité de quelqu’un d’autre et que Facebook ne fait rien et surtout n’offre rien! On parle ici de 165 000 adeptes. Je le vois comme un vol d’identité et je recommande de porter plainte.

Ma question est aussi la suivante… qu’arriverait-il si la page d’un dirigeant politique ou d’une multinationale subissait le même sort, est-ce que le portefeuille publicitaire et les relations privilégiées entreraient dans la balance ?

Poser la question c’est y répondre!

Notre histoire se continue, je vous donnerai les détails de notre saga jusqu’à sa conclusion… positive ou négative!

MAJ 20 novembre 16:55 :

Nous sommes maintenant en possession de tous les titres d’administrations de la page, je vous donnerai tous les détails dans un billet à venir.

Capture d’écran 2013-11-20 à 16.49.29

 

Pour connaitre la conclusion, consultez: Histoire d’une page Facebook… suite et conclusion





  1. mayssam dit :

    What what what?? Incroyable cette histoire! Je tremble effectivement et je me croise les doigts! Je suppose qu’il n’y a aucun moyen de prévenir non plus?

  2. Veroclement dit :

    A-Y-O-Y-E!! Quelle histoire! C’est complètement fou… En tant que CM, personne de com et RP, j’avoue que c’est tout un enfer et méchant casse-tête. J’ai toujours été craintive qu’un truc du genre arrive, sachant que les gros Facebook, Twitter, Google de ce monde ne sont pas joignables (ce que je déplore… vive un bon service à la clientèle avec un numéro de téléphone), mais de savoir que ÇA S’PEUT! Bonne chance, je vais continuer de te lire pour savoir ou ça en est. Et pourquoi ai-je l’impression que votre histoire sera racontée dans les présentations sur les médias sociaux et dans les classes? …

  3. VéroClément dit :

    Contente de voir que vous avez repris le contrôle! Et puis? Comment avez-vous fait? Tu nous tiendras au courant!

Laisser un commentaire

Tiré du blogue
Hyperlapse … un must !

 

Hyperlapse, nouvelle application d’Instagram, seulement disponible sur ios est de loin la nouvelle application qui m’a le plus emballée depuis un bon bout ! Concept...

Les médias sociaux… Moi et mon employeur!

 

Est-il une bonne idée de demander à ses employés de vous aider dans votre démarche sociale en tant qu’employeur ?

La réponse que je vous donnerai...

Les grandes villes du Québec sur Facebook

 

Dernièrement chez Isarta, je présentais ma compilation 2014 via le module de publicité de Facebook pour les 15 plus grandes villes du Québec. Ici, je...